Archives mensuelles : décembre 2013

résolveur de liens OpenURL [4] interfaces [3]

Il faut faire un effort d’imagination …

Après une interface pour le résolveur de liens lorsque celui-ci matche une référence disponible en ligne, imaginons les interactions possibles pour un texte intégral non disponible. Celui-ci peut-être disponible en ligne mais en dehors de la base de connaissance (cible non déclarée, archives ouvertes, etc.) ou disponible dans les collections imprimées, celles de l’université ou d’une autre université via le prêt entre bibliothèques (le temps de fourniture d’un article par le PEB est en moyenne de deux semaines). Il reste toujours possible de l’acheter directement en pay-per-view sur le site de l’éditeur.

… merci de votre participation.

Les pistes :

  • Relance d’un groupe de travail AMU sur le PEB en janvier 2014 qui devra harmoniser, simplifier le circuit du PEB et pourra être un espace de proposition.
  • Visualiser la disponibilité du texte intégral dans les collections imprimées de l’université depuis l’interface du résolveur de liens. L’université Rennes 2 (Julien Sicot), dans une configuration logicielle similaire à celle de l’université d’Aix Marseille, exploite déjà cette solution. Le réseau des bibliothèques AMU est étendu et la fourniture rapide de l’article serait un service intéressant en sortie du résolveur.
  • Visualiser la disponibilité dans des archives ouvertes via le résolveur OpenURL AIRwayprésenté par Benjamin Bober. Un plus, mais les cibles disponibles restent peu nombreuses.

résolveur de liens OpenURL [4] interfaces [2]

Voici la première maquette de la nouvelle interface du résolveur de liens SMASH lorsque celui-ci matche une référence :

Screenshot_2013-12-17-12-50-57  Screenshot_2013-12-17-12-51-26

Nous avons choisi de simplifier au maximum les éléments d’interaction : bouton vers le texte intégral placé au dessus de la référence, la base cible n’est plus cliquable, disparition des informations concernant la couverture de la revue, les rebonds plus nombreux sont visibles uniquement  en dépliant le menu « Services + ».

Le design est pensé tablet first mais il s’agit plutôt d’un design qui demeure identique pour toutes les tailles d’écran afin de proposer une expérience unifiée. Cela se justifie pleinement pour une page intermédiaire entre deux sites (source et cible) dont le temps de consultation est de l’ordre de quelques secondes.

Le CSS s’appuie sur la bibliothèque Pure, vous pouvez tester une version statique en ligne.